• La logique est une manière méthodique de se tromper en toute confiance.
    [ Robert Heinlein ]

     

     

    la vallée Clarée

     

     

    gouttes de pluie....

     

     

     

    Mieux vaut mourir d'amour que d'aimer sans regrets.
    [ Paul Eluard ]

     

     

     

     

     

    le galibier

     

     

     

     

     j'ai vu les premiers en Provence

     

     

     

     

     

     

     

     

    belle journée avec ce beau soleil qui j'espère est sur toute la France

     

    je reprends peu à peu qq tâches quotidiennes....

     

    gros gros bisous


    8 commentaires
  • Sans technique, le talent n'est rien qu'une sale manie.
    [ Georges Br assens ]
    Paroles de la chanson Le Mauvais Sujet repenti

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Si tout les gens étaient sages et bons, il ne se passerait rien et la terre semblerait inhabitable.
    [ Alfred Capus ]
    Extrait de Les Pensées

     

     

     

     

     

     

    explosion printanière

     

     

     

     

    plus personne sur les blogs!!!les vacances!!!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    brigand à la fontaine de Séguret très joli village...

     

     

     

     

     

    bon dimanche, belles balades avec ce beau temps

     

    gros gros bisous


    18 commentaires
  • Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts.


    [ Isaac Newt on ]

     

     

     

     

     

    le Mont Ventoux, encore fermé car bcp de neige réouverture prévu le 15/05

     

     

     

     

    fontaine du vaucluse

     

     

     

     

    Isle sur la sorgue

     

     

    beaucoup de jolis villages souvent désertifiés, pas de commerce...mais que de couleurs chatoyantes ces ors et bruns ...

     

    j'ai fait le vide ds la tête mais le dos n'a pas tjrs suivi!!! celà reviendra

     

    bon samedi et vous que me racontez vous??

    plein de gros gros bisous


    2 commentaires
  • anniversaire de KIKI 32

     

     

     

     

     

     

    gros gros bisous

     

     

     

     

     

     

     

    l'olivier symbole de la Provence...

     

     

     

     

     

    la lavande....

     

     

     

     

     

     

    fontaine du vaucluse...

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  •  Résolument moderne, l'équipe municipale a souhaité faire de ce site une vitrine du village ainsi qu'un moyen de communication supplémentaire avec les Aubignanaises et les Aubignanais...
    Aubignan, c'est un village idéalement situé au coeur de la Provence entre Mont-Ventoux et Dentelles de Montmirail; à côté de Carpentras, à 20 km d'Orange et 25 km d'Avignon, ses habitants bénéficient à la fois du calme de la campagne, d'un cadre de vie privilégié et de la proximité de la ville.
    Les touristes y sont attirés par son climat provençal, ses chemins de balade à travers les vignes ou le long du canal, la découverte du vieux village avec ses hôtels particuliers, ses remparts, les portes de la ville...

     

     

    Aubignan est situé à 5 Km de Carpentras , à 20 Km d'Orange et 25 Km d'Avignon . Son excellente position géographique lui apporte le confort de la ville et le calme de la campagne.

    Ses coteaux producteurs de vins renommés (Côte de Rhône, Côte du Ventoux, Muscat de Beaumes de Venise), lui confèrent une situation privilégiée au centre du département .

    Le territoire d'Aubignan est un mélange de collines et d'anciens marécages. La fondation d'Aubignan remonte probablement au 1er siècle de notre ère.

    La population locale inférieure à 1000 habitants atteignit 1300 habitants au XVIIIe siècle et se stabilisa à la fin du XIX e siècle à 1500 habitants. En 1990 elle était de 3358 habitants et compte actuellement 3877 habitants.


    Les curiosités locales :

    Eglise de l'Annonciation dite St Victor,
    Chapelle Saint-Sixte,
    La Cabanette,
    Ancien Hôtel Dieu,
    Hôtel de ville,
    Portail Neuf,
    Porte de France.

    LE CANAL DE CARPENTRAS

    Une naissance laborieuse

    Au XVIe siècle déjà, diverses études envisagent - sans succès - les possibilités de dériver les eaux de la Durance pour irriguer la plaine du Comtat Venaissin. Mais il faudra attendre 1849 pour qu'un syndicat provisoire voit le jour; le projet des ingénieurs Conte et Perrier est retenu et inauguré à partir de 1853 par l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Malgré les efforts de Louis Giraud (1805-1883), maire de Pernes-les-fontaines et conseiller général de Vaucluse, les difficultés s'accumulent : manque d'argent, abandon des chantiers, avaries graves, procès interminables...

     

    La construction du canal aboutit cependant en 1869 : sur 66 km de conduite principale, de Mérindol jusqu'à la rivière de l'Aygues au nord d'Orange, il permet de faire passer la superficie des terres cultivables de 13000 à 26000 hectares. Son écoulement est gravitaire avec une pente d'environ 25 cm par km. Au départ, il n'irrigue que la plaine située sur sa rive gauche, les terres de la rive droite s'élevant rapidement vers les monts de Vaucluse et du Ventoux. Aujourd'hui, les superficies irriguées dépassent 36000 hectares et l'eau est acheminée sous pression jusqu'à 500 m d'altitude.

     

    La révolution de l'agriculture comtadine.

    Le canal de Carpentras a révolutionné l'agriculture et les paysages du Comtat Venaissin : il permit aux cultivateurs de surmonter les crises économiques de la seconde moitié du XIX siècle par une spécialisation dans des cultures nécessitant à la fois chaleur et eau abondante: fruits, légumes et fleurs. La région devenait le "jardin de la France", voyait se multiplier les entreprises de conditionnement et d'expédition, et connaissait une prospérité jamais égalée.

     

     

     

     

     

    Un parcours riche en ouvrages d'art.

    Jalonné de nombreux ouvrages d'art, son parcours permet aux promeneurs de croiser ponts-aqueducs, martellières (vannes), décharges (évacuation des eaux excédentaires), ponts ou siphons (franchissement d'obstacles importants); il offre également un bon aperçu du patrimoine rural comtadin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    bonne semaine, j'espère que ns aurons beau temps

    plein de gros gros bisous et de calinous à vous partager

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique