•  

     

     

     

    Les marques du fouet disparaissent, la trace des injures, jamais.
    [ Proverbe africain ]

     

     

     

     

     

     

     

    Quand on parle pognon, à partir d'un certain chiffre, tout le monde écoute.
    [ Michel Audiard ]

    Dialogue du film français Le Pacha


    1 commentaire

  • 1 commentaire

  • 6 commentaires
  •  

     

    leur donner à boire

     

    ne pas les laisser dans les voitures

     

    leur mouiller la truffe

     

    en prendre soin....

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Laissez la cohue de Deauville et les abords de son luxueux casino et réfugiez-vous chez sa voisine, Trouville-sur-Mer. Là-bas, flânez sur les quais, aux abords du marché aux poissons (un bâtiment magnifique qui, en partie détruit par un incendie, est en phase de rénovation) puis dans la délicieuse rue des Bains. Pour ne rien manquer, procurez-vous le guide "Trouville, côté pêcheurs" distribué à l'Office du tourisme.

     

     

     

     

     A quelques minutes à pied de Cabourg, Dives-sur-Mer s'offre aux bateaux que sa richissime voisine refuse. Le port-Guillaume (photo) et la zone de mouillage qui se situe non loin bénéficient d'un calme salutaire

     

     

     

     

     

     

     Coincé entre deux falaises de calcaire et de marne, celle de Castel à l'est et celle de Huppain à l'ouest, Port-en-Bessin coule des jours heureux à l'abri des vagues (marines et touristiques !) Ce port spécialisé dans la coquille Saint-Jacques, qui fut le premier à être libéré en France lors du Débarquement de 1944, respire la mer et reste la propriété des pêcheurs locaux

     

     

     

     

     

     

     

     Station balnéaire de renom, Grandcamp-Maisy n'en laisse pas pour autant tomber ce qui a permis à la ville de se développer : la pêche, en particulier celle de la coquille Saint-Jacques. Sa proximité avec la pointe du Hoc et son implantation dans la baie de Veys lui confèrent un charme certain, associé au balet des chalutiers et à l'agitation des quais

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous voilà arrivés sur la côte est du Cotentin avec Saint-Vaast-la-Hougue, délicieux port de pêche faisant face à la sauvage île de Tatihou. Se balader sur les quais, se laisser aller le long de la digue qui part du cimetière marin et visiter les ruelles de la ville suffira à votre bonheur.

     

     

     

     

     

     

    Plus au nord de Saint-Vaast, le port de Barfleur constitue un abri naturel où se côtoient les chalutiers et les petits bateaux de plaisance. Le quai principal s'étire le long d'une avancée rocheuse, comme une invitation à rejoindre la mer.

     

     

     

     

     

     

    Avec sa Cité de la mer (photo), son arsenal ou son chantier naval, la ville de Cherboug-Octeville est toute entière tournée vers l'océan et ses navires. Du Titanic à l'ex-France en passant par le Queen Mary II, les plus grands transatlantiques ont fait escale sur la pointe du Cotentin

     

     

     

     

     

     

     Le village de Saint-Germain-des-Vaux s'est fait connaître grâce au port minuscule qu'il abrite en son sein : Port-Racine, 800 m² de surface et 28 amarres seulement, est le plus petit port de plaisance public du littoral français. Il porte le nom de François-Médard Racine, un corsaire normand du XVIIIe siècle qui avait élu domicile dans ce refuge

     

     

     

     

      bon mardi, il fait beau et chaud....

     

    plein de gros gros bisous à vs ts et toutes


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique