• Antennaire dioïque

     

     

     

    Antennaria dioïca (Asteracées)

     


     

     

    Plutôt printanière, cette vivace se trouve dans les partie rocailleuses des pelouses d'altitude. Elle forme des tapis blanc-gris avec ses feuilles duveteuses. Elle se propage avec des stolons (comme les fraisiers) mais se reproduit aussi grâce à ses fleurs qui sont soit mâles soit femelles sur la même touffe.

     

    ,

     

     

     

     

     

    Bugle Pyramidale
    Ajuga pyramidalis (Labiées)



    Elle fleurit de juin à septembre dans les prairies pauvres en calcaires jusqu'à plus de 2000 m d'altitude. Cette Bugle peut atteindre 20 cm de haut.

     
     
     

    Arnica des Montagnes
    Arnica montana (composées tubuliflores)

    Plante protégée



    On la rencontre dans toute Europe jusqu'en Scandinavie, de la plaine jusquà plus de 2500 m d'altitude. La tige de la plante est velue et sa fleur, de juillet à septembre culmine à 60cm. Consommée telle quelle et en grande quantité, l'Arnica est toxique mais elle est aussi utilisée pour ses vertus antiseptiques et fébrifuges et entre dans la composition de médicaments (pommades, granules homéopatiques…).




     
     
     
     
    Bugrane
    Ononis rotondifolia (Fabacées)

    Sur versants chauds et secs cette plante ligneuse, parfois épineuse, porte des fleurs qui vont du jaune au rose selon l'espèce. Elle pousse en dessous de 2000 m. et fleurit de mai à septembre.



     
     
     
     
    Brigand va un peu mieux,
    nuit calme
    mais pas pr ns qui sommes tjrs sur le qui vive
    ce matin pas de kiné j'ai trop mal partout!!!
    j'espère que vs allez bien, je pense tjrs très fort à vous
    le soleil est là, il va faire meilleur
    plein de gros gros bisous

     


    3 commentaires
  • Bugrane
    Ononis rotondifolia (Fabacées)


    Sur versants chauds et secs cette plante ligneuse, parfois épineuse, porte des fleurs qui vont du jaune au rose selon l'espèce. Elle pousse en dessous de 2000 m. et fleurit de mai à septembre.


    Anémone souffrée

    Pulsatilla alpina ssp apiifolia (renonculacées)


    Entre 1500 et 2500 m et ce dans tout l'arc alpin et les Pyrénées , deux sous espèces d'anémones fleurissent mais sur des sols différents : la blanche (Anémone des Alpes) sur sols calcaires et la jaune (Anémone soufrée) sur sols siliceux.


    Aster des Alpes
    Aster alpinus (composées)

    Plante protégée



    De juillet à septembre et sur tout l'hémisphère nord, l'Aster fleurit sur les pentes ensoleillées jusqu'à plus de 3000m d'altitude.

     
     
     
     
     

    Androsace Helvetique

    Androsace helvetica (Primulacées )

    Plante protégée


    De la même famille que les primevères, celle-ci pousse à beaucoup plus haute altitude ( de 1500 à 3600 m) et est beaucoup plus rare… Elle est protégée d'ailleurs.


    2 commentaires
  • Achillée naine
    Achillea nana (Asteracées)



    Apellée génépi batard, cette plante est très parfumée à défaut d'avoir des couleurs éclatantes. Elle pousse au dessus de 2000 m dans des milieux difficiles, très rocailleux soumis au gel et aux fortes radiations.

     
     
     
     
     

    Ancolie des Alpes
    Aquilea alpina
    (Renonculacées)

    Ancolie bleu-violet
    Aquilea nigricans
    Renonculacées

    L'Ancolie des Alpes fleurit de mai à août aux étages montagnards et subalpin au bout d'une tige de 30 à 60 cm. Son nom pourrait venir de l'aigle dont les serres ressemblent aux éperons recourbés de la fleur ou alors de la colombe car il semblerait, en regardant la fleur, que cinq colombes viennent boire à une coupe.

     
     
     

    Aconit Tue Loup
    Aconitum vulparia (Renonculacées)



    Sur les sols frais, il est abondant jusqu'à 2300 m d'altitude. L es bouquets ne sont pas broutés par le bétail qui s'en méfie…. Il est toxique. L'aconitine est un poison qui agit sur le système nerveux et peut provoquer la mort. On utilisait autrefois la plante pour tuer les loups ou les renards et on enduisait les pointes des flèches dans l'Antiquité pour plus d'efficacité....

     
     
     
     

    Adénostile alliaire
    Adenostiles alliariae (composées tubuliflores)



    Cette plante peut atteindre 1 m de hauteur dans les ravins humides où on la trouve communément dans les massifs français entre 1000 et 2400 m. Ses feuilles servent de repas à un petit coléoptère nommé chrysomèle aux élytres verts ou bleu.

     
     
     

    1 commentaire
  •  
    Mapenzi, le bébé gorille du Zooparc de Beauval ©  Eric Baccega
     

     

    Mapenzi, le bébé gorille

    Si la naissance d'un gorille n'est pas rare, elle reste toujours un grand moment pour l'espèce, en voie de disparition dans son milieu naturel.    

    Mapenzi est né le 14 avril 2010 au Zooparc de Beauval. Pour le moment, il s'accroche encore à sa mère, mais ce bébé gorille des Plaines de l'Ouest prendra bientôt un peu d'indépendance.

      photo retirée suite à la demande du photographe dommage car elle ns faisait partager un pur instant de bonheur....

     

     
    Le bébé tapir dans l'ombre de sa mère ©  F.Perroux - zoo de La Palmyre
     

     

    L'arrivée du petit tapir

     

    Né en avril 2010, ce tapir est le dixième bébé à faire son apparition dans le zoo de la Palmyre depuis une vingtaine d'années.  

    Surprotégé par sa maman, il est le premier bébé d'un jeune couple de tapirs terrestres. Cet animal, chassé pour sa viande dans son milieu naturel, est malheureusement en voie de disparition.

    Le bébé tapir se différencie de l'adulte par sa couleur.  

     

     

     
    Le bébé siamang et sa maman au parc de Branféré ©  Parc de Branféré
     

     

    Maliwan, futur chanteur

    Né le 11 janvier 2010 au parc animalier de Branféré, ce jeune siamang deviendra la voix de la forêt.  

    Ces singes possèdent un " sac laryngien " qui leur permet de pousser plus qu'un cri, un véritable chant puissant qui s'entend à des kilomètres.

    A le voir ainsi auprès de sa mère, on n'imagine pas que Maliwan deviendra un jour un grand ténor.

     

     


    6 commentaires
  • Aspérule odorante
    Galium odoratum (Rubiacées)



    En sous bois, au printemps, ce petit muguet (il en a le parfum...) tapisse le sol. La tige de la plante est quadrangulaire. Un peu plus tard dans la saison les fleurs ont laissé place à des petites boules qui accrochent aux pantalons des promeneurs et au pelage des animaux, c'est sa façon de se disséminer : l'épizoochorie.

    Les vaches aprécient beaucoup l'aspérule, elles donneront d'ailleurs un lait et un fromage plus parfumés.

     

    Petite Pervenche
    Vinca minor (Apocynacées)



    Cette plante vivace (15 à 20 cm maxi.) de l'étage montagnard est très commune au Printemps. Elle a passé l'hiver sous sa forme habituelle sans la fleur, son feuillage est sempervirent (toujours vert).Elle était autrefois le symbole de fidélité, on l' offrait aux mariés. Pour l'immortalité, on en tressait des couronnes mortuaires.
     
     

     

    Epervière auriculée
    Hieracium auricula (composées liguliflores)



    Cette fleur pousse sur les pelouses mais aussi sur les reposoirs où nichent les rapaces. Elle tient son nom de l'épervier (du grec hierax : épervier) dont la croyance des hommes voulait qu'il se délecte de ses suc. Il existe près de cent espèces d'épervières de l'ouest de l'Europe à l'est de l'Asie.

     
     
     

    Myrtille
    Vaccinium myrtillus (Ericacées)



    Cet arbrisseau fleurit au printemps et les grelots rouges se transforment en baies bleues succulentes pour l'été.

    Si elles sont appréciées des gourmets, les baies sont aussi utilisées séchées pour soigner la diahrée tandis qu'une décoction de feuilles peut traiter les affections urinaires et le diabète.


     
     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique